AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Plaine de Salisbury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Culhwch

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: La Plaine de Salisbury   Ven 4 Nov à 8:08

Un vent mordant soufflait ce matin-là, c'est ce qui éveilla Culhwch, enfin ce furent plutôt les hennissements et les renâclements de Hanner Nos, sa jument à la robe noire comme la nuit.
La bête devait d'ailleurs son nom à sa couleur puisque Hanner Nos voulait dire Minuit dans la langue natale de Culhwch, le Cymraeg.

Culhwch, bousculé par les coups de museau de Hanner Nos, se leva, les membres raidis par le froid. Il avait eu beau s'installer dans un creux de terrain un peu habrité, le vent ne l'avait pas épargné. Il fit quelques mouvements pour se réchauffer puis il prit sa couverture et la posa sur le dos de sa jument et la frotta un peu. L'animal se réchauffa rapidement et démontra sa reconnaissance à son maître en fourrant son museau dans le creux du bras de Culhwch.

Le chevalier mangea brièvement les quelques provisions qu'il lui restait tout en regardant le magnifique cercle de pierres sit à quelques dizaines de mètres de là.

*C'est vraiment impressionnant... et beau, surtout au lever du soleil. Il paraît que c'est Myrddin l'archidruide qui a bâti ça, je me demande si c'est vrai.*

Perdu dans ses pensées Culhwch resta assis dans l'herbe à contempler Stonehenge un long moment. Le soleil s'était levé et sa chaleur combattait efficacement la froidure du vent. le jeune homme finit tout de même par se lever et par ranger ses affaires dans les fontes de son cheval. Puis il monta en selle en disant :
- Allez, Hanner Nos, c'est le moment de se dégourdir un peu les pattes. Il faut qu'on trouve un village où je puisse acheter à manger.
Il ajouta avec un immense sourire :
- Et surtout où je puisse dormir au chaud dans un vrai lit.
Il ajouta encore, flattant l'encolure de la jument :
- A toi aussi ça te ferait du bien de dormir dans la chaleur d'une écurie.
Puis il partit au galop à travers la vaste plaine de Salisbury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
Atlantar
dit Le Sage Fou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 30/12/2004

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Ven 4 Nov à 11:47

Immobile au milieu de la plaine, Atlantar regardait de loin le cercle de pierres dressées. Lui même, droit comme un piquet, les mains dans les manches de son long manteau pour se tenir chaud, observait la magnificence de ce lieu au petit matin. Il était arrivé là peu avant le petit matin, et s'était positionné de telle sorte que le cercle de pierre se trouvait exactement aligné entre lui et le soleil levant. Ce qui rendait le spectacle encore plus beau.

Ce qui le réveilla de ses pensées secretes, c'est le bruit d'un galop se rapprochant de lui. Il leva les yeux pour regarder qui venait, mettant une main devant ses yeux pour que le soleil ne l'éblouisse pas. Un cheval, monté d'un chevalier en arme arrivait. Il semblait que le chevalier ne l'avait pas remarqué car le cheval ne semblait pas ralentir, et ils allaient tous deux dans une direction s'équartant quelque peu d'Atlantar. Atlantar leva un bras pour attirer l'attention du chevalier.


"Hola Chevalier !!"

Ce disant, il tendit vers lui trois doigts de sa main, paume vers l'exterieur, en signe de paix.

"Hola Chevalier !! Ne m'avez vous pas remarqué ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Culhwch

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Ven 4 Nov à 18:19

Culhwch chevauchait à grande allure sur Hanner Nos, trop heureuse de pouvoir se dégourdir ainsi. Il adorait cette sensation de liberté, la vitesse, le vent froid sur son visage, les grands espaces, le mouvement chaloupé et la chaleur vivante de la jument... il en arrivait presque à penser à autre chose qu'au geis que sa belle-mère lui avait infligé.

Soudain une forme assez éloignée attira son attention, sans ralentir il tira sur les rènes pour diriger sa monture vers la silhouette. Se rapprochant il vit que c'était un homme vêtu d'un long manteau, ce dernier lui fit un signe de la main en l'interpellant. Il n'avait pas l'air agressif.

Arrivé à quelques mètres de l'homme, Culhwch stoppa sa monture et leva une main en guise de salut.

- Bore da (=bonjour), voyageur ! Je me croyais seul dans les parages, assurément j'avais tord ! Que puis-je pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
Atlantar
dit Le Sage Fou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 30/12/2004

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Ven 4 Nov à 19:21

Atlantar afficha un sourire enjoué lorsque le chevalier lui adressa la parole.

"Ah ! Ce que vous pouvez faire pour moi ? Aha !! Euh..."

Il se gratta derrière la tête, comme s'il avait oublié ce qui l'avait poussé à crier halte au chevalier.

"Euh..."

Il plissa des yeux, tentant de se remémorer. Comme cela ne semblait pas revenir, Atlantar se mit à fléchir ses jambes tout en restant droit, et à les secouer dans le vide, l'une après l'autre, comme pour les dégourdir.

"Le froid..." tenta-t-il dans une vaine explication.

"Ah ! Et bien, je voulais juste un peu de compagnie... Cela fait des jours que je marche, et... Tenir une conversation me manquait. Je me prénomme Atlantar ! Je suis... euh... un Voyageur, comme vous l'avez si bien dit. Et je vais..."

Il hésita, regarda le lointain tout autour de lui, et finit par choisir une direction semblant lui convenir, qu'il pointa du doigt.

"... par là ! Et vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Culhwch

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Ven 4 Nov à 20:08

Culhwch regarda d'un air légèrement amusé l'embarras visible de son interlocuteur.

*hmm, soit il a oublié pourquoi il m'a fait signe, soit il l'a fait sans raison...*

Attendant une réponse du voyageur, Culhwch mit pied à terre et s'approcha tranquillement de l'homme, tenant Hanner Nos par la bride. Puis l'homme se présenta et lui dit avoir simplement besoin de compagnie.

- Atlantar ?! Et bien, Atlantar, je me nomme Culhwch, fils de Cildydd. Je vous comprends très bien, cela fait moi-même plusieurs jours que je suis seul... enfin... avec Hanner Nos.
Ajouta-t-il en donnant une petite tappe affectueuse sur l'encolure de la jument.

- Quoi qu'il en soit je serais très heureux de faire un bout de chemin en votre compagnie !

Puis pour répondre à la question d'Atlantar :

- Je n'ai pas de route précise, je...
Sa voix se fit plus basse.
- Je cherche quelqu'un... mais pour l'instant je cherche surtout un village où me nourrir correctement et où dormir au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
Atlantar
dit Le Sage Fou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 30/12/2004

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Dim 6 Nov à 22:41

Les yeux d'Atlantar s'écarquillèrent.

"Quelqu'un ?"

Il hocha de la tête, regardant bizarement le Chevalier.

"Hin hin..."

Sa grimace s'éffaca et il souria à pleines dents.

"Enchanté Culhwch ! Je suis comme toi ! Je ne connais pas le coin, ni ne sais quel village est le plus proche, ni même où il se trouve... Je loge dans les creux d'herbes, ayant pour seul plafond la proximité des étoiles !!"

Atlantar posa son regard sur le lointain...

"Si cela te plais, tu peux faire route avec moi... Je vais vers l'Ouest. Je suis le soleil..."

Il tourna la tête brusquement vers Culhwch.

"Du verbe suivre bien sûr... Je n'ai pas la prétention de me considérer comme un astre d'une telle luminescence... Sinon, vous faite quoi dans la vie ? À part chercher... quelqu'un."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Culhwch

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Lun 7 Nov à 2:04

Culhwch répondit par un grand sourire amusé à l'explication d'Atlantar.

"Bien sûr ! Personne, je pense, n'oserais se prendre pour le soleil à moins d'être Llew en personne... ou fou !"

Le jeune chevalier embrassa du regard l'immense étendue herbeuse seulement troublée par la présence de l'imposant cercle de pierres. Puis il reporta son attention sur son interlocuteur.

"Oui, je serais très heureux de marcher à vos côtés."

Il sembla hésiter un moment, détournant un peu le regard, puis il ajouta :

"Quand à ce que je fais dans la vie et bien... ma quête occupe toute place dans mon existence, je n'aurais pas de repos tant que je ne l'aurais pas trouvé. Mais ce n'a pas toujours été ainsi. Mon père, Cildydd, est un des chevaliers du roi Arthur alors j'ai tout naturellement suivi ses pas, d'autant plus que la tradition veut que deux seigneurs voisins et amis logent et éduquent le fils aîné de l'autre seigneur. Je suis donc entré au service de messire Kay, le frère de lait du roi Arthur et l'un de ses meilleurs chevaliers. je devins son élève et son écuyer et fut finalement fait chevalier, puis... je dus quitter cette vie... jusqu'à ce que je la trouve..."

Au fur et à mesure qu'il parlait le regard de Culhwch se perdit dans le lointain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
Atlantar
dit Le Sage Fou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 30/12/2004

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Mar 8 Nov à 14:25

Les yeux d'Atlantar s'équarquillèrent.

"Que vous LA trouviez ?"

Il hocha la tête, regardant bizarrement Culhwch.

"Hin hin ! "Quelqu'un" est donc une femme !!"

Sa grimace s'éffaca aussi vite qu'elle était apparue, et il souria à pleines dents.

"Votre Mie sans doute ! Votre moitié ! Votre promise !! Aha ! Euh..."

Il se gratta derrière la tête.

"Mouai... L'amour, moi, je connais pas..."

Il donna une grande tape amicale sur l'épaule du chevalier.

"Faut pas s'en faire !! L'amour, je suis très bien sans ! Par contre vous..."

Il redevint un peu plus sérieux.

"Vous m'avez l'air bien ombrageux... Je vous offre mon aide, en échange de votre compagnie. Je vous aiderais à la retrouver. Je n'ai rien à faire de ma vie, alors je peux bien faire ça pour vous ! Et puis ca me changera les idées: toujours voyager cela devient enervant à la fin: un peu comme si on voyait toujours les même paysages !"

Atlantar se placa aux cotés de Culhwch, regardant le lointain, comme il l'avait fait. Il balançait son bassin d'avant en arrière, un grand sourire aux lèvres.

"Vous avez déjà visiter quels coins dans votre quête ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Culhwch

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Dim 13 Nov à 6:34

Culhwch regardait Atlantar d'un air interrogateur au fur et à mesure que ce dernier parlait.
*Quel homme étrange... mais sympathique.*

Puis il prit une profonde inspiration, détourna le regard vers sa jument dont il caressa l'encolure. Tout en flattant son cheval il répondit :
"Effectivement, "Quelqu'un" est bien une femme. La seule que je pourrais aimer parmi toutes celles qui existent, ont existées ou existeront. Le problème est que j'ignore son nom et son apparence."

Pour la première fois depuis le début de sa quête, Culhwch ressentit un profond découragement.
*C'est vrai après tout ! Quelles chances ai-je de LA trouver ?*
Alors Atlantar lui donna une tape sur l'épaule et lui proposa son aide.
Culhwch releva tout de suite la tête et le regarda, il se sentait déjà mieux.

*Mais bien sûr !!! C'est ça la solution ! Trouver des alliés, des amis, qui m'aideront dans ma quête !*

Le chevalier s'empressa alors de prendre la main d'Atlantar dans la sienne et de la serrer chaleureusement.
"Ah ! merci, vraiment ! J'accepte votre aide avec grand plaisir ! Merci encore !"

Puis il ajouta, pour répondre à la question de son nouveau compagnon de route :
"Pour l'instant je n'ai parcouru que Cymru, mon pays natal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
Atlantar
dit Le Sage Fou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 30/12/2004

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Dim 13 Nov à 19:57

"Ho !! Alors il vous reste le monde entier !!!"

Atlantar invita son nouveau compagnon à commencer à marcher.

"C'est donc un nouveau départ pour vous... Considérons que nos chemins se sont croisés ici, et que nous en arpentons tous deux un nouveau. Hum... Pensons !"

Atlantar leva la tête, ferma les yeux.

"Oui... Ce sont toujours les premiers pas sur un chemin qui en désigne la direction... Alors attention !!"

Il montra du doigt les pieds du chevalier.

"Il ne faut pas en mettre un seul de travers ! Sinon nous passerons pour des indécis."

Il regarda de nouveau le lointain.

"Nous allons tout droit. Je pense que c'est une bonne décision. Pas vous?

Un jour, on dira: Pour aller où tu ne sais pas, prends le chemin que tu ne connais pas...

Connais-tu l'ouest ? Moi non plus... Cela tombe bien..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atlantar
dit Le Sage Fou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 30/12/2004

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Mar 29 Nov à 16:48

[Baah ? On cherche plus Olwen ? Sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Culhwch

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   Jeu 1 Déc à 7:11

Culhwch se mit à marcher aux côtés d'Atlantar, tenant sa jument par la bride, cette dernière le suivant docilement, baissant parfois la tête pour arracher une touffe d'herbe qu'elle mâchonnait ensuite d'un air qu'on aurait pu croire pensif.

Le guerrier écoutait attentivement son nouveau compagnon, un léger sourire sur les lèvres.

*Décidément oui, il est étrange. Mais sous cette curieuse façon de s'exprimer il y a une logique et une sagesse, c'est certain.*

Puis secouant brièvement la tête pour chasser ses pensées, Culhwch lui répondit.
"Oui... le monde entier. Il m'arrive parfois de désespérer, d'être sur le point de baisser les bras. Alors, m'apparaît en rêve celle qui un jour sera ma compagne. Alors je reprends courage, même si, au matin, son image à fuit ma mémoire."

[désolé pour l'absence, d'autre choses à faire, dont 1 forum à bâtir.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://invocateur.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Plaine de Salisbury   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Plaine de Salisbury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» #. Le hurlement du vent dans la plaine
» 1 vs 1 plaine herbeuses moyen moyen
» Escorte en plaine trouble [PV Ys/Yaelle][abandonné]
» Sous le soleil de la plaine...
» J'entends déjà sur la plaine, le vol noir de jais...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celtica :: Angleterre et Cornouailles :: Stonehenge-
Sauter vers: